Le N’info a testé pour vous : iRep, la réparation d’iPhone à domicile

Aujourd’hui, j’ai cassé mon téléphone. En vélo, cours de la Marne, l’accident bête, on change de musique, on le remet mal dans la poche et paf, sur le bitume. Vous le savez comme moi, iPhone 5C + bitume = pas bien. Le Dr Moi-même a évalué les dégâts : écran cassé, le tactile ne répond qu’une fois sur deux. Pas inutilisable, mais franchement compliqué (pour parler poliment). Je vais donc vous reconstituer ma journée, pour que vous puissiez vivre à mes côtés ce cauchemar dont iRep m’a sorti.

9H27 : La chute inexorable. Je suis des yeux impuissant le téléphone qui va se fracasser sur la route. Oui, les larmes de déception ne sont pas loin.

9H27 24 secondes : Evaluation des dégâts. Jusque là, j’ai encore de l’espoir qu’il fonctionne bien.

9H27 44 secondes : Je n’ai plus d’espoir qu’il fonctionne bien.

9H32 : Passage à l’Apple Store, on me dit que le téléphone n’est pas réparable et qu’il faut que je change. 300€. On est en fin de mois, je suis étudiant, vous savez ce que c’est.

9H33 : Je ressors de l’Apple Store, et je me résigne à garder mon iPhone dans cet état pendant quelques temps.

10H11 : Arrivée à la fac, le cœur lourd. Je sais qu’on est en fin de mois, et même si je n’ai pas regardé mon compte (par crainte) depuis le 4 janvier, je sais que ça ne suffira pas à me racheter un téléphone.

10H25 : Devant l’amphi, un pote remarque mon téléphone explosé, et me dit qu’un ami à lui l’a fait réparer à domicile, pour pas trop cher.

10H27 : Je suis sur internet avec mon ordi, sur le site d’un réparateur qui m’a l’air assez sérieux : iRep. Je sors rapidement de la salle pour les appeler et fixer un rendez-vous.

10H34 : J’ai un rendez-vous à 12h30 devant le RU avec un technicien, je suis en cours à l’heure (presque) et je n’ai même pas à me déplacer.

11H22 : Je m’ennuie.

12H23 : Je m’ennuie mais le cours est presque fini.

12H28 : Je sors de cours et je vais vers le RU, mon téléphone vibre et je parviens à lire à travers les éclats que mon technicien est arrivé.

12H30 : Le technicien est là, sur son scooter, avec sa mallette de réparation sortie. Je lui serre la main et lui montre mon iPhone à l’agonie. Pas ému, il le pose sur la table à côté et commence à sortir tous ses outils.

16443817_1248377551914242_1544459303_o

12H45 : Jarvis (c’est le petit nom que j’ai donné à mon téléphone) est entre les mains de Charles, réparateur et fondateur de la start-up. Il m’explique qu’ iRep intervient à Bordeaux et à Paris, avec des techniciens formés personnellement et vérifiés pour maîtriser la qualité du service. Il m’explique aussi que les pièces sont garanties 3 mois, donc si le moindre problème apparaît, il me suffit de les contacter et ils réparent gratuitement la pièce défectueuse.

13h03 : Je récupère Jarvis, comme neuf, qui fonctionne parfaitement, moins de 4 heures après sa chute que je pensais mortelle.

Au final, alors qu’on me disait de changer mon téléphone à l’Apple Store, je préfère largement la solution de changer les pièces défectueuses. Pourquoi avoir choisi iRep ? Les prix sont dans la moyenne du marché, mais la qualité du service était vraiment soulignée dans les avis, et le petit détail qui a achevé de me convaincre : toutes les pièces défectueuses sont recyclées et réutilisées. Au final, j’ai récupéré mon téléphone comme neuf, 3h30 après sa chute, pour 89€ alors qu’on m’en demandait plus de 300€ à l’Apple Store, et sans récupérer toutes mes données.

16491667_1248377061914291_1973401186_o

Après ma mésaventure, j’ai quand même fait mon boulot de journaliste et j’ai donc effectué mes recherches sur cette start-up. Charles Lascaux l’a créée il y a 5ans, lors de ses études de comptable, comme un petit boulot étudiant pour remplir le frigo. Mais l’entreprise a pris de l’ampleur face à la demande, ce qui a donc amené Charles à se tourner complètement vers l’activité de réparateur de smartphones et tablettes. Aujourd’hui, iRep est dans l’accélérateur de start-up 1Kubator, au 4ème étage de l’immeuble Sud Ouest rive droite, et compte 3 réparateurs et une secrétaire. Ils interviennent à Bordeaux et à Paris dans un délai de 24h. La réparation dure environ 30 minutes, et les pièces sont soigneusement sélectionnées pour leur qualité. Les soucis d’écran ne sont pas les seuls à être réparables : la batterie qui fait des siennes (coucou obsolescence programmée), la caméra qui ne s’allume pas, le vibreur qui refuse de fonctionner… iRep répare toute la machinerie de ces petits objets qui rythment notre quotidien, en s’adaptant à notre emploi du temps mais toujours le plus vite possible. Et ça c’est vraiment pratique.

Pour savoir si votre téléphone ou tablette est réparable et à quel prix, rendez-vous sur le site http://i-rep.fr/

Nicolas CATILLON

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s