Le Récap’ Sport #10

C’est déjà ton dixième récap’ sport de la saison et tu n’es toujours pas rassasié de nouvelles sportives ? Ne t’inquiète pas, le N’info a encore prévu plein de choses pour toi !

Vendée Globe : le point après 15 jours de course

Déjà plus de deux semaines que les aventuriers des temps modernes bravent les océans. L’occasion pour nous de faire un premier point sur les forces en présence.

En route vers les mers du Sud, la flotte est scindée en deux groupes bien distincts. Ils sont désormais sept à naviguer à vive allure en direction du Cap de Bonne Esperance.  Le peloton de tête, composé de Jérémie  Beyou (Maître Coq), Paul Meilhat (SMA), Vincent Riou (PRB), Morgan Lagravière (Safran), Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) Sébastien Josse (Edmond De Rothschild) et d’Alex Thomson (Hugo Boss) bénéficie de vents très favorables et semblent avoir fait le trou avec les autres bateaux. Aujourd’hui au pointage de 14h00, Yann Elies (Quéguiner-Leucémie Espoir) – premier poursuivant du groupe de tête- est relégué à plus de 463 miles nautiques de Jérémie Béyou (7ème). Et la tendance n’est pas prête de s’inverser, puisque des dorsales de vent très faibles frappent un peloton englué entre l’Equateur et le Tropique du Capricorne. Malheureusement, il fallait prendre le bon wagon.

Tout devant, Alex Thomson, leader incontesté depuis plusieurs jours, garde une avance confortable. Mais celle-ci fond peu à peu, la faute à une avarie (foil brisé). Alors qu’il possédait plus de 160 miles d’avance sur son dauphin samedi, le britannique a vu revenir Sébastien Josse  (2ème) et Armel Le Cléac’h (3ème) à respectivement 85.7 et 94.8 mn. Ralenti par les débris de son foil, Alex Thomson attend des conditions météorologiques plus calmes pour plonger et régler ce problème. Confiant pour la suite des évènements, le skipper Hugo Boss est prévenu : derrière lui, la meute est lancée.

Ces quinze premiers jours de course ont également vu un abandon, celui de Tanguy De Lamotte (Initiatives Cœur). Le destin a brisé  le haut de son mât et par la même occasion ses rêves de tour  du monde en solitaire et sans assistance.

Classement des 10 premiers – pointage du lundi 21 novembre à 14h00

  1. Alex Thomson (Hugo Boss)
  2. Sébastien Josse (Edmond de Rothschild, à 85 mn du leader)
  3. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire, à 94.8 mn)
  4. Morgan Lagravière (Safran, à 166 mn)
  5. Vincent Riou (PRB, à 180mn)
  6. Paul Meilhat (SMA, à 233mn)
  7. Jérémie Beyou (Maitre Coq, à 7 mn)
  8. Yann Eliès (Quéguiner- Leucémie Espoir, à 763.4 mn)
  9. Jean-Pierre Dick (St Michel-Vibrac, à 3 mn)
  10. Jean Le Cam (Finistère Mer Vent, à 1 mn)

Félix Gabory

Rugby- XV de France : Une défaite et des regrets (France 23-25 Australie)

Une semaine après leur large victoire face aux Samoas, les Bleus avaient à élever encore un peu plus leur niveau de jeu afin d’obtenir un résultat face à l’Australie. Privé de trois de ses joueurs blessés le week-end dernier, la France aligne Jean-Marc Doussain à la place de François Trinh-Duc. Le Clermontois Camille Lopez fait quant à lui son retour en sélection.
Le début de la première période est clairement à l’avantage des Bleus. Un départ canon avec une pénalité dès la 6e minute puis un essai à la 18e inscrit par Virimi Vakatawa suite à une très belle action collective. Le joueur est en pleine confiance après avoir déjà inscrit un triplé face aux Samoans. Machenaud manque malheureusement la transformation. 8-0. Par la suite, les Wallabies reprennent l’avantage suite à une pénalité et un essai de pénalité accordé à la 25e. Les Français sont menés 11-13 à la mi-temps et vont même l’être de 9 points dès l’entame de la seconde période et l’essai de Foley à la 43e  (20-11) mais également à la 58e (25-16). les Bleus défendent beaucoup mais ne lâchent rien et tentent de revenir avec premièrement l’essai de Doussain à la 54e (20-16),suite à une touche parfaitement négociée, puis celui de Wesley Fofana (68e). 23-25. Malgré une belle fin de match le score en restera là. Les Français pourront peut-être regretter deux transformations manquées et le drop raté par Lopez en toute fin de partie. Néanmoins séduisants dans leurs actions, ils pourront s’appuyer sur cela pour aller affronter les All Blacks le week-end prochain.

 Laurie Veyrier

Football- Premier League : Yaya Touré de retour pour offrir une victoire aux Citizens, United et Arsenal se neutralisent

Lors de cette 12ème journée de Premier League, United recevait Arsenal, 4ème au classement. Mourinho, privé de Zlatan Ibrahimovic, alignait un onze de départ avec quelques changements, avec une défense composée de Rojo et de Jones, et un trio offensif formé par Mata, Martial et Rashford. La première mi-temps fut dominée par les Red Devils, qui ont su se procurer quelques occasions, sans toutefois trouver la faille dans la défense des Gunners. Le moment clé a eu lieu à la 35ème minute, lorsque Valencia fut accroché dans la surface par Monreal, mais l’arbitre ne siffla rien. Il aura donc fallu la seconde mi-temps pour voir des buts, avec Mata qui a ouvert le score à la 68ème minute, avant de voir Olivier Giroud égaliser à la 89ème minute. United concède à nouveau le nul, et perd deux points de plus dans la course vers le titre.

Dans un autre match de cette Premier League, City se déplaçait à Crystal Places. Guardiola a surpris tout le monde en alignant Yaya Touré dans son onze de départ, après les excuses publiques de ce dernier. Ce choix s’est avéré payant, puisque l’Ivoirien a inscrit deux buts et a livré une très belle prestation, qui a permis à City de s’imposer (1-2), et de rester à un point de Chelsea, qui s’est imposé (0-1) sur la pelouse de Middlesbrough.

 La Liga : Ronaldo écrase l’Atlético, le Barça tenu en échec à domicile

Ce week-end de Liga a été particulièrement marquant. Samedi, le Barça accueillait Malaga, l’occasion parfaite pour devenir leaders provisoires du championnat. Privé de Lionel Messi et de Luis SuarezLuis Enrique a donc fait confiance à Paco Alcácer et à Ardan Turan, alignés aux côtés de Neymar. Capables de se créer de nombreuses occasions de but, les Culés ont toutefois dû faire face à un très bon Kameni dans les buts de Malaga. Un penalty sifflé en faveur du Barça aurait pu changer le match, mais Neymar n’a pas su le transformer. Bien que Malaga ait fini le match à 9 joueurs, le Barça laissa filer deux points de plus en championnat.

Samedi soir, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse de l’Atlético Madrid, dans un match toujours très disputé. Suite au nul de son grand rival de Catalogne, les hommes de Zinedine Zidane avaient l’occasion parfaite de creuser l’écart au classement, ce qu’ils ont fait grâce à un très grand Ronaldo. Auteur d’un triplé (dont un coup-franc et un penalty), le Portugais a permis à la Casa Blanca de prendre trois points sur le terrain d’un des candidats au titre, qui n’a pas su faire face à un Real Madrid imposant. Avec désormais quatre points d’avance sur le Barça, et six sur Séville, le Real fait une bonne première partie de saison.

Ricardo Pinto Maia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s