Le N’info a vu : Feu! Chatterton enflammer le Pin Galant

Le jeudi 17 novembre dernier, le N’info s’est rendu au Pin Galant pour admirer Feu! Chatterton sur scène. Un concert sulfureusement embrasé…

Arthur au chant, Antoine à la basse, Raphaël à la batterie, Sébastien et Clément à la guitare et le clavier, telle est la composition explosive du groupe Feu! Chatterton. Vous n’avez pas pu passer à côté de ce groupe unique en son genre avec son charismatique chanteur aux allures de dandy. Depuis la sortie de leur premier EP en 2014, le groupe de rock français originaire de Paris a bien fait parler de lui : nomination aux Victoires de la musique 2016 dans la catégorie groupe ou artiste révélation scène, une longue tournée à guichets fermés pour la promotion de leur album Ici le jour (a tout enseveli) sorti également en 2016, plus rien ne les arrête. Les chansons à texte d’Arthur rappelant Barbara, Alain Bashung et même Serge Gainsbourg ont su séduire un très large public – on peut d’ailleurs l’observer dans leur public où l’on retrouve des jeunes frimousses et des quinquagénaires ensemble. Feu! Chatterton a choisi de faire sa dernière date de tournée au Pin Galant de Mérignac ce jeudi 17 novembre. Le public était au rendez-vous, la salle affichant complet.  Petit récapitulatif de ce concert plein de surprises.

Live report

20h45, les lumières se baissent. Les Feu! Chatterton entrent en scène sous l’ovation du public et commencent le concert avec Ophélie. Le ton est donné, une jeune femme du public crie au chanteur « Arthur, fais nous lever ! » (ndlr. La salle du Pin Galant est une salle en amphithéâtre uniquement composée de sièges et sans fosse debout); Arthur s’exécute et ordonne au public de se lever. Moment unique et très fort pour le groupe acclamé par la foule. Le groupe joue tous les titres du premier EP Feu! Chatterton ainsi que ceux de l’album Ici le jour (a tout enseveli). On alterne le rock, la pop et le jazzy. Le public est réceptif à chacune des chansons: un tonnerre d’applaudissements à chaque fois et un public qui danse à chaque chanson rythmée. Le chanteur du groupe a l’air ému de voir un tel enthousiasme. Peu de temps avant la fin du concert, les Feu! Chatterton sont rejoints par un premier invité de marque, Bernard Lavillers (figure majeure de la variété française), pour un duo sur la chanson Est-ce ainsi que les hommes vivent ? de Léo Ferré et Louis Aragon. On aurait pu s’arrêter à cette belle surprise, mais les Feu! Chatterton ont vu grand pour cette dernière date de tournée. Après les rappels, le groupe appelle sur scène un artiste majeur dans le rock français les ayant beaucoup inspiré à leurs débuts,  à savoir l’emblématique Bertrand Cantat (ex-chanteur du groupe Noir Désir et leader du projet musical Détroit). Arthur et le chanteur bordelais ont livré une puissante et émouvante reprise de la chanson Je t’ai toujours aimée de Polyphonic Size. Le concert se termine sur ce moment de partage très fort, laissant au public le souvenir merveilleux d’un concert qui aura épris le cœur de plus d’un dans la salle.

Gina Pilenga

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s