Le N’infomaniaque du 03/11/16

Avec la vitesse de l’information aujourd’hui, la durée de vie d’une actualité est très faible… Le N’info te présente donc sa nouvelle rubrique qui te propose un retour décalé et caustique sur l’actualité qui a agité ta semaine. Au menu d’aujourd’hui, vous aurez droit à du surimi de marocain, suivi d’un plat difficile à avaler pour la rédaction de « Cumhurryet », avant de finir par une dame blanche à la sauce Donald Trump. Bon appétit ! 

Société

giphy
En vous souhaitant un très bon appétit !

Cette semaine au Maroc, on ne parlait plus que d’une seule personne – ou plutôt de ce qu’il en reste : Moucinhe Fikri, âgé de 31 ans et qui pour le coup est littéralement parti dormir avec les poissons. Vendredi 28 octobre à Al-Hoceima dans le nord, il étalait tranquillement sa marchandise de poissons aux badauds. Des policiers qui passaient par là ont eu la brillante idée de la lui confisquer et de la balancer dans la benne à ordures. Ce qu’ils n’avaient pas anticipé, c’est qu’ils ont aussi transformé le vendeur en surimi avec. Résultat des courses : un bordel monstre, des manifestations à gogo et la remise en cause du « makhzen » – les institutions royales en place. Le voilà bien emmerdé le roi Mohammed VI. Lui qui avait échappé au printemps arabe, se retrouver dans la tourmente à cause d’espadons, c’est ce qui s’appelle un bon coup de tatane de mamie karma.

Politique étrangère

Mardi 1er novembre, des centaines de manifestants se rassemblent dans le quartier populaire de Sisli à Istanbul, devant le siège du (feu?) quotidien d’opposition « Cumhuriyet ». Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement, puisque le président Recep Tayyip Erdoğan, a décidé en concertation étendue avec lui-même – et accessoirement le peuple turc me dit-on dans l’oreillette -, que la liberté de la presse c’était so 2015… Insensible aux haters externes, le premier ministre du gouvernement Binali Yidirim a adressé un stop d’anthologie au président du parlement européen Martin Schulz, visiblement très concerné par la prise de confiance du président turc depuis le coup d’état : « Nous n’avons rien à apprendre de vous en matière de liberté de la presse, ici, c’est le peuple qui décide où est la ligne rouge. » Bon on espère juste que le « peuple » a encore conscience de ce qu’est cette ligne rouge. Visiblement, cela fait bien longtemps que Recep lui a déféqué dessus.

Elections US

Donald Trump 

Ce mercredi 2 novembre, à une semaine de l’élection présidentielle tant attendue entre Hillary Clinton – qui comme toi, préfère sa page Myspace à son BV pour recevoir les cours – et le sulfureux Donald Trump, battait son plein. Et pour cause, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se targuer d’avoir des soutiens aussi glamours que le Ku Klux Klan, n’est-ce pas Donald ? Dans le plus grand des calmes, le journal officiel de ces joyeux lurons reprenait en une le slogan de sa campagne : « Make America Great Again ». Au détour d’une ou deux phrases sur le « génocide blanc » à venir – un tube qui marche bien chez les policiers du pays -, ils approuvent le personnage. C’est un peu comme quand tu accostes une superbe nana et que ton pote lourdingue vient briser ton coup. M’enfin voilà, pour le coup en question, il s’agit juste de la présidence de la 1ère puissance mondiale…

Romain Ethuin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s