Le Récap’ Sport #4

On revient en force pour le récap’ sport avec du foot et notamment les qualifications du mondial 2018, mais aussi du hand avec la Champion’s league – la seule, la vraie – puis de la F1 au parfum du soleil levant.

Football – qualifications coupe du monde 2018 : Les bleus font le job

Pour le compte de la deuxième journée des qualifications européennes de la coupe du Monde 2018, nos français affrontaient la Bulgarie. Un peu plus d’un mois après leur légère contre-performance en Bielorussie (0-0 le 6 septembre dernier), les français devaient prendre les trois points. Dans un groupe où seul le premier sera directement qualifié pour la phase finale en Russie dans deux ans, l’excuse de la gueule de bois post-Euro n’était plus valable.

Attendus, les bleus n’ont pas déçu. Et pourtant, ils ne pouvaient pas plus mal commencer. Dès la sixième minute, Bacary Sagna accroche le bulgare Milanov dans la surface. Alexandrov ne se fait pas prier pour transformer le pénalty et jette un léger coup de froid sur le Stade De France. Il ne faudra attendre qu’un gros ¼ d’heure pour voir les bleus réagir. Coup sur coup, c’est Kévin Gameiro de la tête (24ème, très bien servi par Sagna qui se rattrape de sa bévue) puis Dimitri Payet (26ème, d’un centre/ tir chanceux) qui donnent de l’air à tout le monde. Douze minutes plus tard, Antoine Griezmann profite d’une boulette monumentale d’un défenseur bulgare pour marquer le but du break. Les hommes de Deschamps, comme souvent à réaction ce soir, rejoignent les vestiaires plutôt sereinement. A l’heure de jeu, Kévin Gameiro viendra verrouiller le succès français sur une passe de Griezmann.

Si nous devons toutefois relativiser ce large succès face à la 74ème nation au classement Fifa, nous ne pouvons qu’apprécier la solide prestation des vice-champions d’Europe. L’attaque, flamboyante vendredi, a été portée par le duo Gameiro-Griezmann. Les deux joueurs de l’Atletico Madrid ont rendu une excellente copie. Leur entente fût plus qu’intéressante. Ça allait d’ailleurs beaucoup trop vite pour nos pauvres amis bulgares. Kévin Gameiro, qui n’avait plus joué pour le maillot frappé du coq depuis 2011, a réussi son retour en équipe nationale. Pressing incessant, déplacements intelligent : le breton a tout bien fait. Au rayon des satisfactions, n’oublions pas la défense centrale Varane-Koscielny, impressionnants de maîtrise sur le peu qu’ils ont eu à faire. Kurzawa et Sidibé, quant à eux, continuent de prouver qu’ils ont le niveau international. Petit bémol, en revanche, pour le milieu de terrain. Matudi et Pogba ne semblent toujours pas avoir lancé leurs saisons.

Félix Gabory

Handball – 3ème journée Velux EHF Champion’s League : Paris et Nantes assurent, Montpellier s’incline une nouvelle fois.

Samedi soir, le PSG Handball s’est imposé face aux suisses du Kadetten Schaffhausen sur le score de 25-35. les Parisiens ont su creuser l’écart en première mi-temps avec un avantage de 11 buts. Malgré un relâchement en seconde période, le Paris Saint Germain s’impose par 10 buts d’écart et se place en deuxième position du groupe A juste derrière le FC Barcelone qui compte 6 points.

Dimanche à 16h, les Nantais accueillaient l’ABC Uminho. La première mi-temps fut très satisfaisante de la part du H avec une belle entente en attaque. À la mi-temps, les nantais possédaient un avantage de 4 buts. (20-16). Le début de la deuxième mi-temps fut en revanche bien plus compliquée, face à de valeureux portugais qui ont su revenir à égalité 26 partout à la 11e minute. Le HBC s’impose finalement 35 à 33 et reste invaincu après cette troisième journée de Ligue des Champions.

Enfin, en fin d’après-midi, Montpellier s’est incliné pour la seconde fois consécutive en LDC face à Elverum, de nouveau d’un but d’écart (32-31). Et les Montpelliérains ont beaucoup souffert. Après avoir concédé 4 buts avant la mi-temps (14-18), ils n’ont pu revenir en deuxième période, malgré une fin de match serrée. Le MHB devra vite se ressaisir s’il veut regagner des places dans ce groupe C.

Football – Qualification Mondial 2018 (Europe) : L’Italie se fait peur, Ronaldo porte le Portugal, les Pays Bas s’imposent avant la France.

Le mondial en Russie c’est déjà maintenant. Lors de cette trêve internationale, les nations européennes jouaient les 2ème et 3ème journées de qualification pour 2018.

Tout d’abord, avant de jouer l’Equipe de France , Les Pays-Bas en reconstruction suite à leur non-participation à l’Euro se sont imposés 4-1 face à la Biélorussie. Le match de Lundi soir sera déterminant puisque les Oranjes et les Bleus se trouvent à égalité de points dans ce groupe A.

Après son match nul arraché dans les dernières minutes face à l’Espagne, La Squadra Azzura s’est de nouveau fait peur dimanche en s’imposant de justesse 3-2 face à la Macédoine dans un match très disputé. Face à des Macédoniens convaincants, ils ont été menés au score 2-1 jusqu’à la 75e minute pour finalement l’emporter 3-2 en fin de rencontre grâce à un doublé d’Immobile. L’Espagne quant à elle s’est imposé 2-0 face à l’Albanie et devient leader du groupe G. À noter la sortie sur blessure au genou de Sergio Ramos.

Pendant ce week end, le Portugal s’est amusé face à Andorre avec une victoire 6-0 à l’Estadio Municipal de Aveiro. 6-0 et quadruplé de Cristiano Ronaldo dont un doublé au bout de 4 minutes ! Les champions d’Europe sont troisième du groupe B derrière la Suisse et Les Iles Féroés. (avant de jouer la 3ème journée de qualifications Lundi)

Parmi les autres nations « favorites » pour cette qualification, l’Allemagne et La Belgique l’ont emporté respectivement face à la République Tchèque (3-0) et la Bosnie-Herzégovine (4-0). les deux équipes sont leaders de leur groupe.

Enfin un petit mot pour l’Islande qui est décidément le pays des miracles ! Après un Euro historique, les Islandais ont réussi à s’imposer 3-2 face à la Finlande alors qu’ils étaient menés 2-1 jusqu’à la 90e minute. Les héros de l’Islande sont Sigurdsson et Finnbogason. Lors de la troisième journée de qualifications, ils l’ont emporté 2-0 face à la Turquie.

Laurie Veyrier

F1, Grand Prix du Japon : une victoire de plus pour Rosberg en route vers le titre

Ce dimanche avait lieu l’un des derniers grand prix de la saison en Formule 1. Sur le circuit de Suzuka, au Japon, Nico Rosberg a une nouvelle fois conclu sa pôle position lors des essais qualificatifs par une victoire en course, la 9ème de la saison. Auteur d’un sans-faute, avec des performances régulières sur chaque tour, l’allemand a de nouveau creusé l’écart sur son coéquipier Lewis Hamilton, qui clôt le podium (3ème) derrière le toujours aussi impressionnant Max Verstappen (2ème), mais devant son rival Sebastian Vettel (4ème). Hamilton repart de cette course avec bien des regrets, lui qui a raté l’un des derniers virages de la course, et a vu filer Verstappen vers la seconde position alors que le dépassement était tout proche. L’équipe Mercedes repart quant à elle avec un troisième championnat du monde des constructeurs. Si le titre de champion du monde des pilotes est encore en jeu, c’est bien Nico Rosberg qui s’en rapproche le plus, avec 33 longueurs d’avance sur son coéquipier Lewis Hamilton. Il ne reste plus que quatre grand prix avant la fin de la saison, et le prochain rendez-vous est fixé au 23 octobre prochain, lors du Grand Prix des États-Unis. À vos agendas.

Ricardo Pinto Maia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s