Le Récap’ Sport #3

Au menu des événements qu’il ne fallait pas louper ce week-end : les golfeurs américains titrés, un week-end ligue 1 chargé, des grands d’Espagne mitigés ou un Lewis Hamilton énervé :

Ryder Cup : les Etats-Unis remportent le graal

C’est la plus historique des compétions de Golf. Comme tous les deux ans, Europe et Etats-Unis se retrouvaient pour se disputer le prestigieux tournoi par équipe. Même les non-initiés au golf se prennent au jeu de cette compétition si singulière, où règne une ambiance de Coupe Davis. Le principe est simple : 3 jours de compétions où les 12 meilleurs américains affrontent les 12 meilleurs européens pour un tournoi de haute volée. Cette année, c’est l’Azeltine National Golf Club, situé dans le Minnesota aux Etats-Unis qui accueillait les hostilités. Fort de trois succès lors des trois dernières éditions, la Team Europe rêvait d’une nouvelle victoire, qui plus est sur les terres américaines. Face à eux se dressait une Team USA revancharde, bien décidé à mettre fin à l’hégémonie européenne.

Après les deux premières journées de vendredi et de samedi – consacrées aux doubles- les Etats-Unis avaient fait le trou. Après 4 sessions, les américains possédaient 3 points d’avance. Rien d’insurmontable, mais on sentait bien qu’il serait difficile pour les hommes de Darren Clarke d’aller chercher le Team USA. Dimanche, pour le premier match de cette troisième et dernière journée, c’est un Patrick Reed en transe qui lançait parfaitement la journée pour les Etats-Unis, en dominant le meilleur élément européen. Plus rien ne semblait arrêter la marée rouge sur la route d’un 26ème trophée. Malgré un sursaut d’orgueil des européens Henrik Stenson, Thomas Pieters, ou Rafal Cabrera-Bello, le score entre les deux équipes est sans appel : 17 à 11. Les américains peuvent souffler, ils mettent fin à huit années de disette. Dans deux ans, c’est en France, au golf National de Guyancourt, que les ricains défendront leur titre. Et cette fois-ci, avec au moins un français dans la sélection des meilleurs golfeurs du vieux continent ?

Félix Gabory

Ligue 1 : Derbys en entrée et dessert, Paris boit du Bordeaux et Monaco dévore Metz.

La 8e journée de Ligue 1 commençait vendredi soir avec le derby breton entre Rennes et Guimgamp qui a vu les locaux l’emporter 1-0. Au cours d’un match rythmé, les rennais ont pris l’avantage dans les dernières secondes grâce à un but d’Adama Diakhaby sur un centre de Grosicky. À noter que ce dernier a raté un penalty à la 64e minute, après une faute de Diallo, qui sera expulsé. Rennes prend la 7eme place du classement et poursuit une belle série de 4 victoires consécutives à domicile.

Samedi après-midi, Bordeaux (13 pts) se déplaçait au Parc des Princes pour affronter le PSG (13 pts également). La rencontre marquait le retour des Ultras au Parc, 6 ans après leur éviction suite à la mise en place du plan Leproux. Il n’y a pas grand-chose à dire du match sinon qu’il fut à sens unique durant sa totalité. Les Parisiens ont réalisé une première période quasi parfaite avec une ouverture du score dès la troisième minute par Edinson Cavani d’une jolie tête croisée. L’Uruguayen a ensuite doublé la mise d’une Madjer peu avant la mi-temps. Les Bordelais, sérieusement baladés durant la première période, ont été assez décevants mais auraient pu malgré tout revenir dans la partie à la 85ème minute suite à un cafouillage dans la surface Parisienne, le ballon échappant finalement à Diego Rolan face à Areola. Au final, Bordeaux peut peut-être se réjouir de n’avoir encaissé que 2 buts et reste 6ème à l’issue de cette journée.

Autre résultat, le carton de Monaco à Metz 7-0. C’est le score le plus large obtenu par les monégasques à l’extérieur de toute leur histoire. Un match totalement maîtrisé par les Monégasques face à des Messins courageux mais bien trop impuissants, en particulier après l’expulsion de Doukouré. À noter le doublé de Carillo et le nouveau but de Fabinho (s.p.) qui devient meilleur buteur du club cette saison. L’ASM garde la deuxième place du classement derrière Nice qui l’a emporté 2-1 face à Lorient grâce à un nouveau but de Balotelli.

Enfin, Dimanche soir avait lieu le Derby entre Lyon et Saint-Étienne au Parc OL. Les Lyonnais se sont imposés 2 à 0 face à des Stéphanois qui pourront sûrement regretter de ne pas avoir su convertir leurs nombreuses opportunités. Les Lyonnais ont ouvert le score grâce à un but de Sergi Darder sur un centre parfait de Nabil Fekir à la 41e minute. En seconde période, les Stéphanois se sont peu à peu éteints, laissant Lyon reprendre la maîtrise du jeu avant d’inscrire le deuxième but en toute fin de partie (88e) par Rachid Ghezzal. Lyon remonte à la 5eme place.

Handball – Velux EHF Champion’s League : fortunes diverses pour les clubs français, victoire historique pour Nantes.

Ce week-end avait lieu la deuxième journée de Ligue des Champions de Handball. Et le bilan est plutôt positif pour les clubs français malgré la défaite de Montpellier.

Dans le Groupe A, Le PSG Handball, qui avait échoué face à Kiel lors de la première journée, se devait de réaliser un bon résultat face au ORLEN Wisla Plock. Les Parisiens de Serdarusic se sont imposés finalement 33-30 mais la victoire fut difficile à obtenir, les polonais les ayant longtemps malmenés notamment en première période. Le PSG prend donc ses premiers points dans cette édition 2016/2017 et se trouve à la 6e place du groupe A.

Nantes n’a pas eu autant de difficultés à se défaire de son adversaire le Besiktas Istanbul. Les Nantais se sont largement imposés 33 à 19 pour une victoire historique puisqu’il s’agissait de leur premier match à domicile en Ligue des Champions. Le HBC Nantes prend la deuxième place du classement du groupe D à égalité de points avec le Dinamo Bucarest (3 points). Il affrontera les Portugais de Braga pour leur troisième match de groupe.

Enfin, cette deuxième journée de Ligue des Champions n’a pas autant réussi au MHB qui s’est incliné d’un petit but face aux Espagnols de La Rioja, 30-31. Les Montpellierains, qui avaient remporté leur premier match, se retrouvent à la deuxième place du groupe C, derrière leur adversaire du jour.

Laurie Veyrier

La Liga : le Real Madrid et le FC Barcelone perdent encore des points, l’Atlético passe premier

C’est après deux matchs difficiles de Ligue des Champions que le Real Madrid et le Barça passaient à nouveau en rythme Liga. Après de nombreux points perdus sur les premiers matchs, les supporters des deux clubs s’attendaient à des victoires, qui n’eurent toutefois pas lieu. Dimanche, ce fut l’Atlético Madrid qui lança les festivités. Au parcours régulier depuis plusieurs matchs, les Colchoneros se déplaçaient au difficile stade de La Mestalla, à Valence. Avec un match contrôlé du début à la fin, l’équipe de Simeone s’est imposée 0-2, avec deux buts made in France, signés Antoine Griezmann et Kevin Gameiro. L’Atlético est à ce moment-ci premier devant le Real Madrid, une place qu’il finira par conserver, puisque les Madrilènes ont concédé leur quatrième match nul d’affilé lors de la réception à Eibar (1-1). Après son match nul à Dortmund (2-2), le Real Madrid avait à priori un match plus facile en championnat. Les apparences étant trompeuses, Eibar s’est présenté comme une équipe équilibrée et sans aucune pression face au géant espagnole. Ce style a porté ses fruits face à une Casa Blanca méconnaissable qui a imposé son jeu mais n’a pas su être inventif dans le dernier tiers du terrain. L’équipe de Zidane perdait à nouveau deux points, et donc la tête du championnat espagnol.

Alors que l’on attendait le Barça à son meilleur niveau, après deux succès d’affilée, l’équipe de Luis Enrique nous a livré son pire match de la saison lors de son déplacement à Vigo. Le Celta, toujours très difficile à jouer à domicile, a profité de grossières erreurs défensives des catalans pour marquer 3 buts dans la première demi-heure, qui était dés lors quasiment plié. Il aura fallu attendre la 58ème minute pour voir la riposte du Barça, avec un but de Piqué. Six minutes plus tard, Neymar inscrivait un joli but et les Culés revenaient à 3-2. Mais comme la soirée était destinée à être calamiteuse, Ter Stegen a ajouté un cheveu dans la soupe en se faisant contrer par Pablo Hernandez dans la surface. Le but décisif était ainsi inscrit pour le Celta, et malgré toutes ses tentatives, le Barça n’a pu revenir qu’à 4-3. Le Barça est donc 4ème de la Liga, à deux points des deux leaders de Madrid, une position que les catalans n’avaient pas connue depuis un moment.

F1 : Un Grand Prix de Malaisie plein de surprises

Avec une énième pole position, Lewis Hamilton comptait bien remporter ce grand prix, lui qui a vu son partenaire Rosberg remporter les trois derniers rendez-vous. Tout a idéalement commencé pour lui, qui a vu Vettel (Ferrari) accrocher Rosberg (Mercedes) dès le premier virage. La gourmandise de Vettel l’a fait quitter la course, lui qui a fini par s’excuser de cette tentative de dépassement complètement ratée auprès de l’allemand. Hamilton creusait l’écart face à Rosberg, et maîtrisait amplement sa course. Mais comme la Formule 1 est un sport plein de rebondissements et d’imprévus, Hamilton a vu son moteur lâcher à seulement 15 tours de la fin. Dépité et avec une haine grandissante face au destin, le Britannique a affirmé que quelqu’un ne voulait pas le voir gagner. Sa déception s’est amplifiée quand il a vu Rosberg finir à la troisième place de la course, et prendre quelques points en plus en tête du championnat des pilotes. Daniel Ricciardo a fini premier, et est passé troisième du classement général, devant Sebastian Vettel. Max Verstappen a quant à lui terminé deuxième, pour sa deuxième saison en tant que pilote de Formule 1, à seulement 19 ans.

Ricardo Pinto Maia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s