L’encre coule près du lac

Pour ce weekend de Pâques, Bordeaux avait l’honneur d’accueillir la 11ème édition de la Tattoo Convention au Parc des Expositions. Parmi les exposants, des artistes tatoueurs connus internationalement et de nouveaux talents à découvrir.

Samedi 4 et dimanche 5 Avril, le Parc des Expositions de Bordeaux Lac a été envahi par une foule toute de noir vêtue. Bikers, steampunk, metalhead, punk ou simples curieux de tous les âges, chacun pouvait trouver son bonheur durant ces deux jours extraordinaires.

Dehors, la queue s’étendait dans le parking. A l’intérieur, difficile de faire deux pas sans se heurter à un bras tatoué.

De chaque côté des allées, les tatoueurs exhibaient leur talent en exerçant leur art devant les yeux ébahis de la foule. Catalogues, posters et tatouages apposés en direct sur la peau des clients. Les plus coriaces d’entre eux jouaient sur leurs téléphones pour tuer le temps ! Bref, impossible de savoir où donner de la tête !

C’est ça l’avantage de la convention du tatouage : il n’y a pas besoin de faire le déplacement pour se faire tatouer par des artistes internationaux, c’est eux qui viennent à vous. Il y en avait pour tous les goûts.

Les tatoueurs présents étaient pour la plupart spécialisés dans un style de tatouage, et ils n’hésitaient pas à le montrer dans la décoration des stands. Si certains préfèrent les motifs maoris, d’autres sont amoureux du old school et son côté vintage. Il y a autant de possibilités que d’idées. Dans les allées, tous les styles étaient présents. Tatouages réalistes, asiatiques ou cartoonesques, à vous de choisir ! Au total, presque une cinquantaine de stands avaient été montés pour l’occasion.

On pourrait croire qu’une fois le tour d’une allée fait, tout a été vu. Mais certains tatoueurs sortaient du lot, tant par leur talent que par leur originalité. Le N’info retiendra notamment Fred Tattoo d’Embrun et sa collection de tatouages, « Chat de Gouttières » ainsi que Voodoo Lab de Fred Laverne qui offrait une collection de personnages humoristiques à grosses têtes.

Pour les plus impulsifs, des modèles de tatouages pré-dessinés étaient « à vendre », de quoi pimenter la journée et repartir avec un joli souvenir que l’on ne risque pas d’oublier.

En plus des tatoueurs, étaient présents dans un coin de la salle des stands de matériels pour tatoueurs professionnels. Un vendeur s’est même vanté auprès du N’info de fabriquer lui-même ses machines et nous a laissé en essayer une, à vide bien sûr. Sensation étrange, la machine est en fait plus stable en main qu’un stylo et les vibrations de la mécanique offrent un certain sentiment d’apaisement. À ses côtés, se tenait le stand de bodypainting où des femmes n’hésitaient pas à se mettre à nue pour être recouvertes de motifs peints. À cet endroit, les photographes ne perdaient pas une miette du spectacle !

Au fond de la salle, les stands de bijoux et d’habits offraient une marchandise diverse et variée pour les amateurs de tatouages pas encore prêt à se (re)faire planter une aiguille dans la peau !

L’exposant tenant le stand « Le Gitan Mexicano » s’est montré très aimable et proposait même de réparer les bagues abîmées, dévoilant ainsi son talent d’artisan en direct. Sa dextérité et sa rapidité a de quoi faire rougir les bijoutiers !

Plus loin, le Rock’n Fun Store et le Tattoo Fring’s proposaient des T-shirts et robes dont les motifs étaient dignes d’être représentés à même la peau.

Au programme pour animer la journée du samedi, une démonstration de Kendo, un concours tattoo petites pièces (faites sur place ou non), du Hip Hop, un concours tattoo ornemental puis le Best of Samedi. Le soir, une fois que les enfants avaient quitté la salle, un apéro était offert avec pour les plus grands, strip-teases et concerts de rock. Le dimanche, un concours de Tattoo grandes pièces et de pièces réalistes était organisé.

Ce salon avait de quoi donner des idées aux plus hésitants que ce soit par les dessins exposés que par les choix possibles.

Mais le plus important est d’avoir confiance en la personne qui vous tatoue, car elle vous marque à vie.

Chelsea Castillon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s