Visite d’Alain Juppé au Nouveau Stade Bordeaux

Lundi 23 mars, 11h30, la presse bordelaise, régionale et nationale est présente au pavillon d’accueil du Nouveau Stade de Bordeaux, situé à Bordeaux Lac, près du Parc des Expositions. Tous n’attendent qu’une chose : l’arrivée d’Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui aura l’honneur de commencer le traçage des lignes blanches du terrain. Un traçage symbolique bien sûr, mais qui lance la dernière ligne droite avant l’inauguration de l’édifice, prévue dans deux mois, jour pour jour. Mais pour commencer, les journalistes présents, que ce soit la presse écrite, la radio, mais aussi la télévision, ont eu droit à une petite visite des vestiaires des joueurs, ouverts pour la première fois.

Présents sur place, nous avons pu y accéder après être passés par la future zone mixte, qui donne directement sur le couloir des joueurs avant d’entrer sur la pelouse. Un couloir qui aura la caractéristique d’être un des plus petits d’Europe, alors que Chaban-Delmas, l’actuelle l’enceinte des Girondins de Bordeaux, possède le couloir le plus long d’Europe… Nous voilà alors dans les vestiaires. Les maillots des joueurs sont déjà là et celui d’Alain Juppé, floqué du numéro 1, l’attend sur la table. Nous nous dirigeons désormais vers le bord de la pelouse. Et là, la magnifique enceinte s’offre à nous. Entre les crépitements des flashs des appareils photos, nous pouvons entendre des « wouah », « grandiose » ou encore « impressionnât ». Il est vrai que ce stade d’une capacité de 42 000 places est assez époustouflant. Un vrai stade à l’anglaise. Les spectateurs seront très proches du terrain, les tribunes sont très penchées, atteignant l’inclinaison maximale autorisée, soit 35°, et offriront à coup sûr une vue vertigineuse sur la pelouse.

11074809_10205384459004971_940181717_n

12h, Alain Juppé est à l’heure. Le voilà, précédé par la quasi-totalité de l’effectif du club phare de la région ainsi qu’une partie des dirigeants. Les joueurs se prêtent alors volontiers aux photos ainsi qu’aux interviews. Le maire de la capitale Girondine s’avance, suivi d’Arielle Piazza, l’adjointe aux sports, et se dirige directement vers les vestiaires, accompagnés des footballeurs. Son maillot sur les épaules, il s’avance alors sur le bord de la pelouse et se munit de la machine pour commencer le traçage de la première ligne blanche. Deux mètres tracés plus tard, et après de multiples réactions données aux micros des différents organes de presse présents, c’est le sourire aux lèvres qu’il se place sur la photo de famille avant que cette matinée ne prenne fin.

11082837_10205384459284978_1198116078_n

Pas de panique, le Nouveau Stade Bordeaux, nom provisoire donné à la bâtisse, est prêt pour accueillir son premier match, qui sera le dernier de la saison pour les Girondins de Bordeaux. Rendez-vous le 23 mai, pour ce match face à Montpellier.

Alexandre Poirier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s