2014, une année sportive.

L’année s’achève bientôt.. C’est l’occasion de revenir sur les plus beaux moments de sport de 2014. Entre le record du perchiste Renaud Lavilennie, la Coupe du Monde de foot ou encore les JO de Sotchi, l’année sportive a été chargée. Petit retour en arrière.

 

Sur le toit du monde

L'Equipe
L’Equipe

 Le mythique record de Sergueï Bubka a fini par tomber en 2014, 21 ans plus tard. Grâce à Renaud Lavillenie, qui s’est envolé à 6,16m lors du meeting de Donesk, dans l’antre même du désormais ex-record-man Ukrainien. Bubka reste cependant détenteur du record du monde en plein air (6m14). Prochaine étape pour le Français ?

L’Allemagne écrase le Brésil en demie

France TV Info
France TV Info

Certes, en 2014, l’Allemagne a remporté la Coupe du Monde, en battant l’Argentine 1-0 en finale. Mais ce qu’on retiendra surtout de ce Mondial, c’est la demi-finale surréaliste entre l’Allemagne et le Brésil, remportée 7-1 par la Mannschaft. Surréaliste car c’était le Brésil, et que c’était au Brésil. Personne ne l’avait même envisagé. Et pourtant. Les Allemands ont tout simplement désintégré les Brésiliens, comme personne ne l’avait encore jamais fait. La démonstration des Allemands a même tourné à l’humiliation, laissant derrière eux des joueurs et des supporters en pleurs, anéantis. Dans 50 ans les Brésiliens s’en souviendront encore. Et nous aussi. C’était en 2014.

Un triplé historique

Le Soir
Le Soir

Jamais un triplé n’avait été réalisé aux JO d’hiver. Jamais trois Français n’avaient franchi ensemble la ligne d’arrivée. C’est désormais chose faite. Aux Jeux Olympiques de Sotchi, Jean-Frédéric Chappuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol ont respectivement décroché l’or, l’argent et le bronze en finale du skicross.

Partis dès le départ de la course à l’assaut de la médaille, les Français l’ont joué collective, pour fermer la porte au Canadien Brady Leman qui n’a rien pu faire face aux Français. Il n’a d’ailleurs pas franchi la ligne d’arrivée à la différence de Jonathan Midol, qui l’a franchi… sur les fesses.

Un énorme moment de sport à (re) voir ici :

Des basketteurs monstrueux

De gauche à droite : Jackson, Kahudi, Gelabale, Lauvergne, la relève de l’équipe de France
De gauche à droite : Jackson, Kahudi, Gelabale, Lauvergne, la relève de l’équipe de France.                  Le Parisien

Ils voulaient ramener une médaille, ils l’ont fait. Bien sûr elle n’est pas en or, mais c’est tout comme. En battant la Lituanie (93-95), les basketteurs français remportent la 3ème place de cette Coupe du Monde et repartent la tête haute, la médaille de bronze au cou. Mais ce que l’on retiendra surtout c’est ce match d’anthologie contre la grande Espagne.

La jeune équipe de France ne s’est pas laissée impressionner par les Espagnols, à domicile, et la probable meilleure raquette du monde (les frères Gasol et Ibaka). Avec des paniers à 3 points venus d’une autre planète, des rebonds défensifs monstrueux et une rage de vaincre incroyable, les Français ont déjoué tous les pronostics et ont fait oublier aux Espagnols leur finale écrite d’avance contre les Etats-Unis.

En 2015, la France accueillera l’Euro qualificatif pour les JO, l’occasion de montrer une nouvelle fois que cette équipe a du cœur et qu’elle peut aller très loin.

Merci Jonny

Rugbyrama
Rugbyrama

Comme il l’avait annoncé au cours de la saison, Jonny Wilkinson a pris sa retraite à l’issue de la finale du Top 14. Et comment. Prendre sa retraite en apothéose, après un doublé HCup-Top14 historique, Jonny Wilkinson ne pouvait pas rêver mieux. Cette victoire face à Castres (18-10) est le plus beau des adieux à un des meilleurs demis d’ouverture. Au cours de cette finale, il a inscrit 15 points, marqué tous ses tirs au but et même inscrit son traditionnel drop. Pour son dernier match, l’ouvreur anglais a rendu une copie parfaite comme il en a pris l’habitude depuis quelques années. Pour l’occasion, « God Save the Queen » a résonné dans les travées du Stade Français et il a été repris de bon cœur par tous les supporters présents. Faire chanter l’hymne anglais par 80 000 spectateurs français, seul Johnny peut le faire. Respect.

Neuvième victoire de Nadal à Roland Garros

France Info
France Info

C’est presque devenu une habitude. Encore une fois en 2014, et ce pour la 9ème fois, Rafael Nadal a remporté Roland Garros, en 4 sets (3-6 7-5 6-2 6-4), devenant ainsi le premier joueur de l’histoire a remporté le même tournoi à 9 reprises. Djokovic, qui n’a jamais remporté le tournoi parisien, est seulement parvenu à arracher un set à Nadal. Le premier. Ensuite l’Espagnol a fait parler sa puissance, pour faire plier son adversaire. De rage, rongé par l’intensité imposée par son adversaire, Djokovic en a même brisé sa raquette.

Les Experts au sommet de l’Europe

Le Monde
Le Monde

 L’Equipe de France de hand n’a jamais été aussi puissante qu’en 2014. Au terme d’un tournoi fantastique, les Bleus ont remporté l’Euro face au Danemark, pays hôte et champion en titre. Pourtant, l’affrontement entre les deux plus grandes équipes européennes du moment n’a pas eu lieu. Surement crispés par l’ampleur de l’évènement, les Danois n’ont pas pu rivaliser face à une équipe de France portée par un incroyable Nikola Karabatic, sacré MVP de la compétition.

Avec 10 buts d’avance à la mi-temps, les Français se sont finalement imposés 41 à 32. Même Niklas Landin et Mikkel Hansen, les deux stars de l’équipe danoise, n’ont rien pu faire. Les Français ont joué leur « meilleur handball » et nous ont rappelé la définition du mot « Experts ».

Manaudou en or

Eurosport
Eurosport

En 2014, Florent Manaudou se sera définitivement fait un prénom dans le monde de la natation française. Dans le sillage de sœur Laure, il a remporté 4 médailles d’or aux Championnats d’Europe de Berlin, en mai : 50m, 100m, 50m papillon, 4x100m. Il s’offre également une médaille d’argent avec le relais 4×100 4 nages. De bonne augure pour les Championnats du Monde, qui auront lieu en mai prochain en Russie.

Le hockey sur glace va bien

Le Figaro
Le Figaro

En 2014, l’Equipe de France de hockey sur glace a atteint les quarts de finale du Mondial, une première depuis 1995. Finalement battus par la Russie 3-0, les Français peuvent être fiers de leur parcours. Ils auront réussi l’exploit de battre le Canada, nation phare de la planète hockey (3-2 t.a.b).

Nouveau record pour la Route du Rhum

Scan Voile
Scan Voile

Marquée par 26 abandons, la Route du Rhum 2014 a finalement tenu ses promesses. Loick Peyron a rejoint Pointe à Pitre depuis Saint Malo en 7 jours 15 heures 8 minutes et 32 secondes très précisément. A la barre du géant Banque Populaire VII, Peyron s’offre à la fois sa première victoire sur la Route du Rhum ainsi que le record de la transat.

2014, 25ème anniversaire de la tragédie d’Hillsborought à Anfield

Europe 1
Europe 1

Il y a 25 ans, le 15 avril 1989, les supporters de Liverpool et de Nottingham Forest se retrouvent pour la demi-finale de la Coupe d’Angleterre. Venus trop nombreux, les supporters des Reds s’entassent, sous les ordres de la police, dans une tribune beaucoup trop petite pour eux. Bousculées, étouffées, 96 personnes meurent.

Un hommage a été rendu aux victimes, lors de la 34ème journée de Premier League. Une minute de silence a précédé un « You ‘ll Never Walk Alone » chargé d’émotion. Liverpool a finalement remporté le match 3-2 face à Manchester City. Pour cette journée de championnat, tous les matchs ont été retardés de 7 minutes. Les 7 minutes pendant lesquelles 96 personnes sont décédées dans les tribunes en 1989.

L’hommage est à revoir ici :

Forza Jules Bianchi

Europe 1
Europe 1

En 2014, il y aura eu des victoires, des médailles, des records. Mais il y a également eu le tragique accident de Jules Bianchi, en octobre, lors du Grand Prix du Japon. Lors du 41ème tour du GP, à Suzuka, parti en aquaplaning, Bianchi perd le contrôle de sa Formule 1. La Marussia du Français vient s’encastrer dans un engin de levage venu évacuer la Sauber d’Adrian Sutil, lui aussi parti en aquaplaning quelques minutes plus tôt. D’abord soigné au Japon, Jules Bianchi a depuis été rapatrié en France. Il souffrirait d’un « traumatisme crânien extrêmement grave ».


Léa Leostic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s