ELECTROCORP x TEALER w/ XINOBI, UN*DEUX* & TOM A.P A L’IBOAT : ON Y ETAIT.

Nouvelle soirée Tealer à Bordeaux, on l’attendait de pied ferme depuis son annonce et rien à dire, on a pas été déçu. Il faut dire que le line-up m’a fait bavé dès sa sortie : on y retrouvait côte à côte Tom A.P, qui squatte les soirées Electrocorp depuis un moment pour notre plus grand plaisir, Un*Deux, le porte-étendard musical de Tealer, mais surtout le Portugais Xinobi. En bref, ça s’annonçait énorme.

C’est l’IBoat qui recevait la marque de streetwear, pour une de ses premières soirées de réouverture après la fermeture administrative que la bateau a essuyé ce moi de juillet. Pas mal de monde, frustrés de ne pas avoir pu guincher dans leur cale préférée une partie de l’été, était donc au rendez-vous. On y a même aperçu le youtubeur Mister V : autant dire que le lendemain, le petit monde des réseaux sociaux Bordelais était envahi de selfies de jeunes filles émues aux larmes aux côté de leur webstar préférée, accompagnés d’une pluie de hashtag tous plus mielleux les uns que les autres. Mais à la limite c’est purement anecdotique, on doit pouvoir dire qu’on s’en fout.

Pour en revenir au son en lui-même, on a clairement été chouchoutés du début à la fin : dès mon arrivée, j’ai couru vers la cale pour tomber en plein milieu du set de Un*Deux, et, honnêtement je m’en suis pris plein la gueule. Les sets de ce mecs sont des pépites houses extrêmement efficaces, aux influences hip hop et par moment funk, et celui-la n’a pas fait exception. Quelques tracks après mon arrivé, il décide de balancer son hymne, le désormais fameux On Drugs. Avoir l’occasion d’écouter ce son en live justifiait presque la soirée toute entière tant il fait plaisir. Alors attendait la suite.

Enfin la tête d’affiche, Xinobi, s’installe derrière les platines (ornementées pour l’occasion de splendides annanas qui apportent une petite ambiance beach party des plus délicieusement kitsh). C’était la première fois que j’avais l’occasion d’assister à un de ses lives, et franchement rien à dire, celui-la il connaît son travail : évoluant lui aussi dans l’univers de la house music, il nous a livré ici un mélange de mélodie et de puissance qui n’a laissé personne indifférent. ET COMME SI CA NE SUFFISAIT PAS, dès 3h30, Tom A.P l’a rejoint pour un back-to-back des familles qui nous a correctement secoué jusqu’à la fermeture, qu’on a décidément pas eu le temps de voir venir.

Retour au tram épuisés mais bien heureux, des nuits comme ça on en voudrait tout les week-ends : on s’est tellement éclaté qu’on a oublié d’aller gratter les goodies Tealer qu’ils avaient promis de distribuer. On va dire que ça nous donne une excuse pour retouner les voir la prochaine fois qu’ils se poseront sur nos bords de Garonne. Quant à Electrocorp, ils réinvestissent le bateau le 23 octobre, et m’est avis qu’on passera jeter un coup d’œil histoire d’écouter ce qu’ils ont à nous proposer. Affaire à suivre…

Enzo L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s