Un cannelé guide bordelais !

Bordeaux est une belle ville pleine de richesses et de ressources. Le problème, c’est qu’elles sont bien cachées et qu’elles ne sont pas toujours faciles à débusquer, même lorsque l’on est du coin…

C’est pourquoi depuis 5 ans maintenant, un guide des bons plans de notre ville est publié chaque année sous le nom de « Cannelé d’adresses ». Le titre en lui-même fait sourire, c’est un jeu de mots bien tourné entre l’assonance de « cannelé », pâtisserie bien connue comme étant une spécialité bordelaise, et du mot « carnet ».
Son contenu peut s’avérer, même pour les gens de la région, bien utile. On peut y trouver les adresses ainsi que les descriptifs des meilleurs musées de Bordeaux, comme le Centre Jean Moulin, ou encore celles des bars et boîtes de nuit les plus tendances de la ville, pour ne pas citer l’I.Boat.
Ce petit carnet était en distribution gratuite ce samedi 26 Avril 2014 de 10H à 18H, place Pey Berland, en face de la Cathédrale Saint André.
Pour animer cet événement, différents ateliers et stands se sont relayés tout au cours de la journée. De 11H à 12H, les flâneurs pouvaient s’initier à la Zumba tandis que pour les gourmands, un cours de cuisine fut donné juste après par l’association culinaire Cook it de Kedge BS.
S’ensuivit un concert en plein air du groupe Atom et un spectacle de danse par Lunel, un défilé de mode par Esmod Bordeaux, un cours de danse rock, un Graph en direct donné par Germain Ferny et, en fin de journée, pour clôturer le tout, un concert interprété par les Licence de Musique de Bordeaux Montaigne.
Le vent a donné du fil à retordre, et c’est peu dire, aux bénévoles qui tenaient les stands ce jour là ! On pouvait voir s’attrouper sur la place autour du stand de dégustation de vin rosé, sponsorisé par Bordeaux Supérieur, une foule de connaisseurs et de simples curieux qui se pressaient pour goûter le liquide fruité. Hasard ou non, le stand du Poste de Secours se trouvait juste à côté ! On ne sait jamais avec ces touristes…
En face, se tenait le stand de la Société Générale qui appâtait les enfants, mais surtout les ados, avec leurs étalage de ballons gonflables, bonbons, portes-monnaie fluo, petits carnets de notes et posthites en libre distribution. Toujours dans le même esprit stratégique « jeune », le stand qui leur était conjoint était celui du Nail-Art. Les jeunes filles s’empressaient de s’y asseoir afin de voir apparaître sur leurs ongles les œuvres éphémères de leurs choix.
Le dernier stand où les baladeurs du samedi pouvaient s’arrêter était une animation olfactive du Musée du vin et des négoces. Le jeu proposé par l’animation consistait à pouvoir deviner l’origine de trois vins à leur odeur. S’ils avaient sentit juste, les heureux gagnants pouvaient emporter chez eux un lot de trois bouteilles. Ces messieurs, à peine les règles du jeu énoncées, n’ont pas perdu une minute pour tenter leur chance !
Pour les curieux, une petite chronologie illustrée expliquait la naissance du « cannelé d’adresse » ainsi que son évolution et proposait aux passants de laisser un petit message pour encourager l’événement et donner leurs impressions.
Des sourires sur tous les visages et du soleil plein la tête, c’est ainsi que les personnes présentes ce jour là ont pu rentrer chez elles, avec en poche, la clé du bonheur (bordelais) !

Chelsea C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s