Petit coup d’œil sur l’extérieur : En Afrique Australe Un homme perd ses partis intimes guidé par les conseils d’un guérisseur !

Toujours plus farfelu ! Il semblerait que les pratiques spirituelles guidées par certaines superstitions ne font pas toujours des prouesses. En effet, en Zambie (pays d’Afrique Australe) le 24 mars dernier, un jeune Malawite, sous les prescriptions d’un guérisseur traditionnel de chez lui, est parti nu dans la brousse dans l’espoir de devenir riche. Le jeune Chamangeni Zulu est parti se promener non loin de la ville frontalière de Chipata complètement nu et a été attaqué par une hyène. L’animal a dévoré trois de ses orteils puis a jeté son dévolu sur le pénis du jeune homme, elle a entièrement dévoré ses partis masculines. L’information s’est d’abord dévoilée dans la presse locale, puis le jeune Malawite a accepté de faire un témoignage pour le quotidien Times of Zambia dans lequel il a déclaré : « Je suis parti dans la brousse et on m’a demandé de me mettre nu. Une hyène est arrivée et a commencé à manger mes doigts de pied, et finalement mes parties masculines ».

Triste conclusion pour un homme courant après la richesse !

Le plus fou est que l’influence des guérisseurs traditionnels qui sont également leaders spirituels et sorciers est extrêmement forte auprès de la population au Malawi comme en Zambie. Cette expérience fera peut-être réfléchir les prochains à vouloir essayer la chose. Ils se jetteront peut être avec plus de réticence à corps perdu dans les recommandations des guérisseurs …

Sarah H

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s