Coup d’oeil sur le Moyen Orient: Un jeune artiste apporte un peu de baume au cœur aux enfants réfugiés syriens.

S’est déroulé le 11 mars, pour la première fois au Liban, le Festival Al-Bustan qui réunit chaque année des musiciens de 18 pays différents. Et c’est au lendemain de sa prestation dans le cadre du festival, que le jeune et talentueux pianiste de 18 ans Jan Lisiecki (qui est d’ailleurs aussi ambassadeur de l’Unicef) s’est rendu à la Bekaa, où l’Unicef assure aux jeunes réfugiés syriens des activités éducationnelles et psychosociales. Ce moment fut un pur instant de détente et d’évasion dans le quotidien sombre des jeunes réfugiés.

En effet, Jean Lisiecki a fait pour eux ce qu’il sait faire de mieux, il leur a joué de la musique classique au piano et les a fait chanter par la suite. Les enfants ont instinctivement chanté des refrains traditionnels syriens, exprimant ainsi un manque et un réel souhait de rentrer chez eux. Il est intéressant de constater cela  à travers l’innocence de ces enfants qui n’ont absolument rien demandé et subissent chaque jour un quotidien instable.

Le chanteur a été littéralement attendri par ces enfants ainsi que par leur manifestation musicale de retrouver leur pays en toute sérénité. Et réciproquement, les jeunes syriens ont été plus que conquis par ce jeune homme venu s’intéresser et partager avec eux sa passion musicale.

Petite nouvelle agréable, pour une portion de population tous les jours en difficultés.

Sarah H

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s