The Rabeats, les zombeatles

Vous rêvez fréquemment que les Beatles reviennent à la vie et vous espérez qu’un jour, un groupe sera à leur hauteur ? Alors laissez-moi vous dire deux mots : The Rabeats.

The Rabeats est un groupe français, venant plus précisément d’Amiens, et qui depuis quelques années domine la planète Beatles. Le concept : reprendre les plus grand titres du groupe anglais tout en arborant les costumes qui en ont fait les vedettes que nous connaissons. L’illusion n’est certes pas totale, n’importe quel adepte des Beatles pourrait les différencier du groupe original, mais elle tient quand même debout. Le but étant de rendre hommage aux Beatles et non pas de les incarner. Après tout lorsqu’on achète des tickets pour The Rabeats, on ne s’attend pas à voir les quatre garçons qui ont concquérit la planète. Et c’est d’ailleurs l’expérience que s’est lancé le N’infoblog.

Le samedi 15 mars, nous étions donc présent au concert du dit groupe au Pin Galant à Mérignac (33). C’est avec beaucoup de crainte que nous avons assisté à leur concert, s’attendant à ne voir que des quinquagénaires reprendre maladroitement les tubes qui ont bercé notre enfance et qui continuent à nous faire twister en soirée (avec quelques verres dans le sang, qu’on se le dise). Les lumières s’éteignent, le calme se fait dans la salle comble et voilà que… quatre quinquagénaires affublant des costumes gris mal taillés font signe à la foule. On s’apprête déjà à rendre un article négatif sur notre expérience The Rabeats et pourtant.

On a presque du mal à différencier la voix du chanteur de celle de notre John Lennon international. Les musiques s’enchainent, on change de décor, nos français ne parlent qu’un anglais parfait et les costumes défilent. On est venu rendre hommage aux Beatles, et on tient notre parole. Ce n’est pas qu’un genre que les Rabeats reprennent mais bien tout le répertoire des british. On a donc droit au Beatles de minettes, à celui des années 50 et à celui qui nous donnerait presque envie de faire du headbanging. Un vrai régal. Mais, seul bémol, à aucun moment ils ne jouent « Yesterday ».

C’est donc un pari gagné pour nos quatre frenchies qui réussissent même à faire bouger les spectateurs les plus âgés peuplant la salle du Pin Galant. Que les fervents admirateurs des Beatles se réjouissent, se groupe passe en général une fois par ans dans notre belle région, donc pas de panique, vous pourrez au moins les voir l’année prochaine !

Margot G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s