Star Wars Identities

Jeudi dernier, le N’infonews a eu la chance d’être accrédité pour couvrir la preview de l’exposition Star Wars Identities, à la cité du Cinéma de St Denis. Deux jours avant l’ouverture officielle, c’ était l’occasion pour nous de rencontrer  les organisateurs de ce fabuleux événement, de poser des questions et de pouvoir se balader tranquillement dans l’expo pour profiter pleinement de l’expérience. 

Mercredi 12 février

A 5h30 du matin, après avoir marché deux longues heures dans le froid et la brume, me voilà enfin arrivé devant le lieu de rendez-vous pour prendre mon bus Eurolines.

Après avoir couru sur la fin pour ne pas être en retard, j’apprends « avec joie » à l’enregistrement que ce n’est même pas sûr que mon bus arrive, mais qu’il y a un autre bus avant qui va lui aussi à Paris. Bon, pas de problème. Inutile de préciser que le dît bus est arrivé avec 30 minutes de retard. Ni même que le conducteur n’a d’abord pas voulu m’embarquer au début car ce n’était pas le bon bus. Ou encore qu’il ne parlait pas un seul mot de français, mais seulement espagnol (langue que je ne parle malheureusement pas).

starwars_identities_stormtroopers

Après débats, attente et traduction par une passagère, je peux enfin monter à bord du bus. La route passe, avec une pause entre-temps et le car est arrêté par deux gendarmes. D’après eux, un de nos passagers a été laissé sur la dernière aire de repos. D’après le conducteur… Pas grand chose, car il ne comprenait rien. Au bout de 15 minutes de traductions approximatives et un appel des passagers, il se rend compte qu’en effet il manque quelqu’un. Des mots s’échangent, on repart. Une heure après, un appel bref, qui, on comprendra plus tard, signifiait qu’on devait faire demi-tour pour aller chercher le pauvre voyageur laissé sur l’autoroute.

10h de route Bordeaux-Paris. Autant vous dire qu’Eurolines, c’est terminé.

Seule satisfaction ? Être accueilli par la multitude d’affiches Star Wars Identities placardées dans tout Paris.

Jeudi 13 février

Accueil

Excité comme un enfant qui part à la chocolaterie de Willy Wonka, j’arrive enfin sur les lieux. On me tend un dossier de presse beau comme une bible et c’est alors que La Marche Impériale résonne dans la salle. Stormtroopers, Palpatine, droïdes, Dark Vador, gardes rouges… Les organisateurs arrivent en belle compagnie (grâce à la 501ème légion). Jacques-André Dupont (Directeur de X3 Production), Laela French (Directrice des Archives de LucasFilm) et Frédérique Torres (Directrice de l’exposition) nous accueillent, expliquent le principe de création de personnage durant l’expo, puis laisse place aux questions. Un journaliste demande :

« Est-ce que vous avez des statistiques de l’édition de Montréal sur la répartition côté pur/côté obscur de la force ? 

– En général, les gens se situent du bon côté, surtout chez les adultes. D’ailleurs, on a pu remarquer que les adultes réfléchissaient trop lors de la création de leurs personnages et créaient des profils fades, alors que les enfants au contraire laissaient libre cours à leur imagination et façonnait des personnages vraiment dignes d’intérêt. »

Et à notre question « Qu’est-ce qui a motivé votre choix d’associer la saga Star Wars au thème de la quête identitaire? Cela apparaissait comme une évidence ou c’est le fruit d’une longue réflexion?», Jacques-André Dupont répond « Le but d’X3 production est de proposer à chaque fois des expositions innovantes, nous ne pouvions donc pas faire une  »simple exposition ». J’ai déjà travaillé avec la saga de Lucas, notamment sur une exposition sur la technologie de Star Wars récemment ou encore sur des ateliers jeunesse et c’est vrai que nous avons longtemps cherché pour trouver un thème intéressant et s’intégrant parfaitement avec la saga. Pour être honnête avec vous, nous nous sommes basés sur les travaux d’un psychologue américain qui a effectué des tests en se basant sur Star Wars. Ensuite, nous avons élargi, étoffé… La formation de l’identité est très abordée dans les films, notamment lorsqu’on observe comment, avec beaucoup de traits communs, Luke et Anakin ont emprunté des chemins opposés.’’

 L’exposition: 

On peut alors entrer dans l’exposition. Suivant les conseils du directeur d’X3, c’est avec mon âme d’enfant que je rentre dans le parcours.

Équipés d’un bracelet électronique et d’un appareil auditif, nous découvrons avec émerveillement le dispositif. A côté des reliques de la saga (voir les costumes originaux de C3PO, R2D2 et Bobba Fett en vrai dès l’entrée, ça fait quelque chose), se trouvent différents modules qui permettent au visiteur, à l’aide du bracelet, de se créer leur profil personnage. L’exposition est scindée en 10 parties, qui regroupent les objets par thèmes et permet d’appréhender par étapes les composantes de l’identité : Espèce, Gènes, Parents, Culture, Mentors, Amis, Événements, Occupations, Personnalité et Valeurs, le tout autour de 3 thèmes principaux, Origines, Influences et Choix.

On se laisse porter avec plaisir, entre maquettes, croquis et costumes originaux, modules interactifs et vidéos explicatives.

Pour les non-initiés, c’est une superbe occasion de découvrir l’univers et de voir au-delà des

films toutes les implications de la saga (mais attention au spoil) et pour les fans, c’est un peu un bout de paradis. On a envie de mettre des néons et des maquettes réduites partout dans son appartement. En plus de tout cela, on découvre comment s’est créé l’univers de la saga à travers des croquis pré-prod et des infos auditives.

DSC_0052
Jabba, à la base c’était ça
DSC_0053
Et c’est devenu ça

 

Dans la salle « amis » on retrouve même un module permettant de se « lier d’amitié » avec un autre visiteur. (qui permet notamment de voir son coupaing sur l’image de son personnage. Pour ma part, vous pouvez par exemple voir mon wookie sur l’image-personnage d’Amélie de Madmoizelle )

Je ne vais pas vous en raconter plus sur l’expo, pour vous laisser la surprise de la découverte, mais sachez qu’il reste encore beaucoup de choses à dire dessus.

Après la visite (passée un peu trop vite peut-être, on a pas envie de laisser notre petit récepteur à la fin), on a pu discuter un peu avec les intervenants.

Rencontres et discussions

Après une courte discussion avec Laela French, qui m’a notamment dit qu’elle n’avait « Pas les qualifications nécessaires pour affirmer que c’est bien Greedo qui a tiré le premier », mais je pense qu’elle voulait surtout éviter de lancer un débat, j’ai pu relever ce que disait Patrice Girod, spécialiste français de Star Wars, à propos d’une question sur le rachat de la licence par Disney : « Le problème, c’est que les films ne sont même pas encore sortis que les gens commencent déjà a les critiquer. Personnellement, en tant que grand fan, je suis enthousiaste à la sortie de nouveaux films, car ils permettent à l’univers de survire et de pérenniser l’œuvre de Lucas. Je n’ai pas honte de le dire, j’ai beaucoup apprécié la sortie de nouvelle trilogie. En plus là on a la chance d’avoir J.J. Abrams, qui est lui-même un grand fan de la saga et qui pourra laisser son empreinte, il sait donc que là il n’a pas le droit à l’erreur. A mon sens, il faut voir Star Wars comme un hymne à la jeunesse. Ça a toujours été des films pour les jeunes, avec de jeunes personnages. C’est donc normal que ça touche maintenant une nouvelle jeunesse, peut-être de façon différente, mais pour des jeunes différents aussi. La saga a touché toutes les générations depuis 36 ans et continuera de faire rêver les générations futures. »

Vous l’aurez compris je ne peux que vous conseiller (très vivement) d’y aller. Cette exposition est une sorte d’OVNI à appréhender avec beaucoup de soin et de plaisir. Elle ravira les fans, les curieux et les enfants comme les plus âgés.

Question tarifs :

L’audio-guide et le bracelet interactifs sont inclus dans le prix du billet.

Sur place :

Plein tarif : 19,90€

Enfant (de 4 à 14 ans) : 14 ,90€

Enfant de – de 4 ans : gratuit

Pack famille (2adultes, 2 enfants) : 65, 00€

Mardi tarif réduit adulte : 16,90€

Réservation billet Coupe-file :

Plein tarif : 22€

Enfant : 17€

Enfant de – de 4 ans : gratuit

Pack famille : 70€

Mardi tarif réduit adulte : 19€

+ Des billets collectors sont disponibles, pour 4,90€ de plus.

[Possibilité de faire des tarifs groupes sur demande]

Certains diront que c’est un peu cher, moi je dis que ça les vaut largement.

Gabriel T.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s