Jean-Claude Van damme est « Volvo aware »

On le connaît par ses phrases relevant d’une intelligence quasi exceptionnelle, son talent d’acteur remarquable, et sa philosophie digne… d’un emballage de biscuit. Lui-même déclare « Les gens voient Van damme en tant que monsieur muscles, tout ça, c’est super, le karaté, les arts martiaux, mais y’a aussi une force intérieure, que j’ai acquis avec les années ». Bon, cela laisse perplexe. Et c’est cette soi-disant force intérieure qui l’a amené à être choisi pour la publicité Volvo Trucks, « The Epic Split », imaginé par l’agence Forsman Bodenfors.

Pour leur nouvelle gamme de camions ultra perfectionnés, la marque a voulu illustrer une des capacités de leurs nouveaux engins : ils peuvent reculer à faible allure grâce à un moteur électrique spécialement conçu et d’une justesse impressionnante. La précision est exemplaire, la trajectoire constante, et quoi de mieux pour la prouver que demander à Jean-Claude Van damme d’effectuer son célèbre grand écart entre deux camions à reculons ? Le meilleur modèle pour l’expérience ? Et bien, modestement, «  c’est moi-même » dira-t-il. Cependant, il est vrai que les différentes critiques ont accueilli avec enthousiasme la publicité et la qualité d’acrobate de JCVD, et sincèrement, la publicité est excellente en soi. Le plan est réalisé en une seule prise ; le fond sonore correspond parfaitement à la scène, une jolie réussite pour la marque Volvo Trucks, sachant aussi le buzz médiatique qui en découle.

Volvo-Trucks-The-Epic-Split6-640x352

En effet, après la publication de « The Epic Split », beaucoup de personnes connues ont tenté à leur tour l’expérience en parodiant la publicité. Le dernier en date s’appelle Channing Tatum, il monte sur deux chariots poussés par deux assistants. Il utilise la même chanson (Only Time d’Enya), réadapte son discours (« survivre au lycée n’a pas été une tâche facile, de même que d’être un étudiant de première année à mon âge »), et tente de reproduire l’exploit de Jean-Claude Vandamme. Malheureusement pour lui, il finit par terre, se tenant l’entrejambe, apparemment en proie à de grandes souffrances. Il est vrai que la souplesse du belge est reconnue à juste titre après cet exploit.

En clair, Jean-Claude Vandamme est revenu sur la scène médiatique, en exerçant ce qui le caractérise. L’accueil de la publicité est prometteur ! Allez, pour finir une petite phrase illustrant sa profondeur d’esprit, c’est cadeau :  » Je suis fasciné par l’air. Si on enlevait l’air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre….Et les avions aussi…. En même temps l’air tu peux pas le toucher… ça existe et ça existe pas… ça nourrit l’homme sans qu’il ait faim… It’s magic… L’air c’est beau en même temps tu peux pas le voir, c’est doux et tu peux pas le toucher… L’air c’est un peu comme mon cerveau… ». No comment.

Marie-Alice P.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s